Centre de Convalescence : Projet "Le Chalutier"

Le Chalutier ou comment rassembler sur un territoire des idées, des rêves pour créer un lieu unique aux mille destinations ?


Si vous ne connaissez pas ou peu ce lieu, retrouvez la page de présentation du lieu et son historique.


Mais qu’est-ce que c’est ?


Le Chalutier est un projet qu’un petit groupe de rêveurs espère transformer en un beau projet de territoire au service des habitants de ce territoire. Le défi est immense mais loin d’être inaccessible.

L’idée générale est de créer un lieu dans lequel cohabiteront plusieurs secteurs d’activités aussi bien à l’intérieur des bâtiments qu’à l’exérieur dans le parc ou les jardins.

Ce petit groupe de rêveurs, surnommé “la capitainerie” est composé d’élus de la commune et de porteurs de projets.

La génèse "complète" du Chalutier : (cliquez pour lire le détail de cette partie)

Tout commence sur la commune de La Baume d’Hostun...

Les habitants du territoire savent depuis des années que le centre de convalescence, propriété de la Congrégation des Filles de la Charité et actuellement occupé par l'ADAPT va fermer ses portes et donc se libérer. La question est de savoir quand cela va-t-il se passer ? Par quoi cela va-t-il être remplacé ?

Pendant l’hiver 2019/2020 sont organisées les rencontres du P’tit Déj' baumois. Le principe est de se rassembler entre habitants pour échanger, partager sur les besoins et envies de chacun sur le devenir de la commune.

Lors de ces rencontres ressort que les habitants sont soucieux du devenir du centre de convalescence et ont plein d'idées, de rêves pour ce lieu.

Au printemps 2020, le nouveau Conseil Municipal, inscrit dans une démarche de démocratie participative, utilise le travail réalisé pendant les rencontres du P'tit Déj' baumois pour élaborer son programme. La commune a à cœur que ce bâtiment ne se perde pas. Un lien affectif s’est établi entre les habitants et le site ; L’objectif est de préserver ce patrimoine qui rayonne à l’échelle d’un plus large territoire.

Le 17 septembre 2020, des membres du conseil se rendent au forum Up'Percut de Valence. Ce forum, organisé conjointement par le groupe ARCHER, la Fab T et Valence Romans Agglo s’articule autour d’une journée réunissant une multitude de projets innovants, à caractère social, solidaire, écologique.

Au cours de cette journée, les membres de l'équipe remarquent que des acteurs recherchent des locaux pour s’établir. Le lieu du centre de convalescence leur parle immédiatement.

Après de nombreux échanges téléphoniques une première rencontre a lieu fin octobre en mairie de la Baume d'Hostun avec les porteurs de projets en recherche d'un lieu. Une rencontre riche humainement tant les rêves, les envies et les besoins de chacun se complètent et s'accordent. La rencontre se poursuit sur le site pour une première visite qui permet à tous de prendre en considération toutes les potentialités qu'offre un tel lieu.

Lors de cette rencontre est aussi conviée l'association immoblilière qui gère le patrimoine de la congrégatoin afin de comprendre les objectifs de chacun.

À la suite de cette réunion, l'aventure démarre véritablement. Le Chalutier largue ses amarres...

Il est apparu rapidement très important de questionner les habitants du territoire eux-mêmes afin de vérifier que cette aventure leur parle bien, de commencer à cibler leurs attentes et inviter ceux qui le souhaitent à rejoindre l’équipage. Un sondage a donc circulé sur les réseaux sociaux, dans les mairies voisines et quelques commerces du territoire du 23 novembre au 7 décembre 2020 à la suite duquel un live vidéo de restitution des résultats a eu lieu le mercredi 16 décembre.

En raison d’un problème technique lors de l’enregistrement du live, nous ne pouvons malheureusement pas vous le mettre en lien ici. Nous avons cependant essayé de réécrire l’ensemble de la présentation et les questions principales qui sont ressorties sur cette page. (rubrique “quelques réponses à vos interrogations :” à retrouver plus bas sur cette page entre autres)


Le sondage :


Il était proposé en cette fin de live deux choses :

  • pour les passagers et l’équipage de nous indiquer quels outils de communication vous souhaitiez que nous utilisions pour ce projet.
  • pour l’équipage de répondre à un questionnaire afin d’en savoir un peu plus sur vos motivations et pour que les porteurs de projets puissent nous les présenter.

Nous n’avons pas réussi à les mettre en place fin d’année 2020 mais ça y est vous pouvez les retrouver ci-dessous dans la rubrique “Et maintenant ?”.

Depuis cette restitution la capitainerie n’est pas restée inactive mais elle essaye de clarifier la démarche, en entrant en contact avec les différents services des collectivités, en allant visiter des tiers-lieux, en recherchant comment se faire accompagner pour la démarche globale…


Et maintenant ?


(première phase du 20 au 23 janvier inclus)

Sondage (cliquez ici) pour déterminer les outils de communication les plus adaptés via l’outil “Goéland” : ce sondage s’adresse aux membres des passagers et de l’équipage, soit toutes les personnes intéressées pour suivre le projet et/ou intégrer un groupe de travail.

(à remplir dès que possible)

Questionnaire (cliquez ici) qui devrait permettre :

  • aux porteurs de projets (peu importe l’état d’avancement des projets) de se présenter afin que nous puissions les rencontrer par groupe / par thème etc.
  • aux personnes intéressées pour intégrer des groupes de travail de connaître un peu mieux vos attentes afin d’identifier quand et comment vous inviter à participer.
  • à noter : on peut bien sûr faire partie des deux catégories !!

Pour rappel ces deux étapes sont ouvertes à tout le monde même si vous n’avez pas répondu au sondage initial.


Quelques réponses à vos interrogations :


Pourquoi ce nom "Le Chalutier" ?

Tout d'abord il semble important de préciser que le nom du Chalutier n'est pas le nom définitif du projet, il n'est que le nom temporaire destiné à la phase de montage.

Ce nom est parti d'une blague entre nous lors de notre fameuse première rencontre fin octobre 2020. Une véritable envie de rassembler, d'aller "à la pêche" pour fédérer et découvrir plein d'autres porteurs de projets !

Le décalage un peu absurde avec la situation géographique nous a bien fait rire et il faut avouer que ce nom interpelle et est plutôt efficace en termes de communication, on le retient facilement et chacun finalement y associe ses propres idées.

Ce nom nous permet aussi de nous amuser autour du champ lexical du Chalutier, on parle ainsi de la Capitainerie, de l'équipage, des passagers... et même du Goéland pour un outil de sondage que nous utilisons.

Bon, certes nous avons aussi conscience du côté peu écologique que véhicule l'image du Chalutier... nous l'envisageons comme un Chalutier "nouvelle génération" forcément "vert"... et puis encore une fois, ce n'est que pour la phase de montage du projet et nous espérons qu'un "travail collectif" pourra être effectué quand il faudra trouver le véritable nom du lieu.

Quel est le rôle de la mairie de la Baume d'Hostun ?

La municipalité se positionne actuellemment en tant que :

  • facilitatrice aux côtés des porteurs de projets,
  • garante de l'ouverture et de l'accessibilité au lieu à tous les habitants du territoire, tous âges, toute culture confondue.
  • relais avec les communes voisines, les différentes collectivités qui maillent notre territoire (agglomération, département, région,... )
  • ... et la suite dépendra de la tournure que prendra le projet !

La mairie compte-elle acquérir le lieu ? Non, elle n'a ni la capacité financière de la faire, ni la "folie" de l'envisager sans un réel projet économiquement viable.
Elle pourrait en revanche être impliquée dans la "transition" selon les modes de financements (Epora etc.).
Quid du financement ?

Pour le moment nous sommes dans une phase de recensement des différents modes de financements (du côté des collectivités, des porteurs de projets privés etc.). Cette question est étroitement liée à la forme finale que prendra le projet (structure).

Il y a aussi deux types de financements à réfléchir : le financement à l'investissement (pour l'acquisition du lieu, les travaux...) et puis sur certains projets la question du fiancement du fonctionnement. Même si, idéalement, le modèle économique devra être viable donc sans financement à long termes du fonctionnement. Cela peut quand même être envisagé au début d'une activité le temps que celle-ci se déploie ou en fonction du contenu de l'activité.

Les propriétaires actuels souhaitent-ils vendrent ou louer le site ?

L'association immobilière, avec qui nous sommes en étroite relation, souhaite vendre le lieu.

Nous leur avons expliqué le projet de départ et les tenons au courant de son avancement.

Nous devons les rencontrer à nouveau en février pour leur présenter quelque chose d'un peu plus concrêt et notamment le détail des étapes de montage du projet.

Quid du choix des porteurs de projets ?

Pour le moment, il n'y a pas de sélection du tout mais plus une volonté de recenser les porteurs de projets qui pourraient être intéressés et dont l'activité pourrait s'adapter au lieu et aux valeurs communes. L'obejctid est d'organiser des rencontres pour qu'ils puissent ensemble co-construire le projet, trouver des passerelles, des complémentarités entre eux.

Une étape de travail très importante et ouverte à tous (habitants du territoire inclus bien évidemment) aura lieu, elle sera animée en petits sous-groupes afin de d'envisager plusieurs sénarios.

Nous vous tiendrons bien évidemment au courant quand tout cela se précisera !

Comme nous ne savons pas à l'heure actuelle, la structure juridique que prendra ce projet, il est difficile de savoir comment s'effectuera le choix définitif des porteurs de projets.

Je suis un porteur de projet ou un partenaire potentiel, que dois-je faire ?

Bienvenue à vous ! Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • l'idéal est de commencer par remplir le questionnaire suivant : Cliquez ici !,
  • sinon vous pouvez nous contacter par mail ou par téléphone en regardant "Contact" un peu plus bas sur cette page


Contact :

mail : lechalutier@la-baume-dhostun.fr

par partenaires :

  • mairie de la Baume d’Hostun, Amandine Louis 06 78 25 27 33 et Marion Pelloux-Prayer 06 28 18 60 28
  • l’Artisanoscope, Laura Blaskovic 06 52 82 36 00
  • Projet de recyclerie en Nord Drôme Isère, larecyclerie@mailo.fr